SCRIPT PHP STATS

Témoignage : Le drame à porté de mâchoires…

2004 : PEDRO, âne de Provence de 7 ans vivait attaché à un pieu, dans un camp de nomades de Haute-Loire en compagnie de son fils, d’une de ses filles et de la mère. Donc attaché à son pieu il était dominé, c’était sa réalité.

Pour lui offrir un meilleur cadre de vie, des personnes l’on acheté avec son fils et les 2 autres femelles. Ils ont demandé au refuge d’A.D.A.D.A de s’occuper de PEDRO et de son fils PEDROLINO (âgé de 14 mois).

‘’ Par manque de bénévoles, la parcelle achetée en même temps que les 4 hectares et demi du refuge n’est pas encore aménagée en section d’isolement. Aussi, on nous prête un pré, à six cents mètres à vol d’oiseaux où paissent paisiblement deux ânesses sauvées, avant le refuge et encore trop fragiles pour fréquenter les nouveaux arrivés que l’on ne connaît pas. Avec elles, un hongre facile et affectueux et une boucharde sauvée il y a quelques années.’’

Le lendemain de son arrivée PEDRO, toujours avec son harnais, attaché à un arbre, donc toujours en position de dominé a été très docile pour le parage d’accueil par le maréchal ferrant et moi-même. Enlevé le licol, il a commencé à découvrir une liberté qui lui était inconnue.

Le jour suivant, il a sauté la clôture; puis toutes celles rencontrées pour rejoindre un harem qu’il découvrait, dont une nommée DARLING en chaleur. Il était comme fou…., massacrait véritablement les ânesses. Alerté, à trois amis, nous avons été voir ce que l’on pouvait faire. Nous avons entre ouvert l’entrée, et j’ai appelé un par un, mes animaux. A leur nom, ils se sont échappés de l’arène. Il ne restait plus que DARLING. Quand je l’ai appelé, PEDRO qui était à 10 mètres de moi m’a chargé dans un bond incroyable de puissance et de rapidité.

Il a du se dire, dans sa tête, qu’est-ce que vient faire cet emmerdeur! Il m’a pris pour un RIVAL dans une poussée d’adrénaline et de testostérone. N’oublions pas qu’il était devenu le super mec, le super dominant, le taureau dans toute sa puissance. Il m’a véritablement broyé le poignet. Ce récit n’à pas pour but de faire du sensationnel, mais seulement de donner du poids à l’avertissement que nous donnons à chaque propriétaire ou futur propriétaire d’ânes:

NE GARDEZ JAMAIS UN ÂNE ENTIER, si vous n’êtes pas un SPÉCIALISTE de l’âne, ou un ÉLEVEUR PROFESSIONNEL.

Un jour ou l’autre vous ne pourrez le maîtriser. Il sent une ânesse en chaleur jusqu’à trois kilomètres à la ronde, même une jument, et des cas sont signalés avec une chèvre!

J’ai eu la chance de ne pas perdre connaissance et de garder tout mon sang-froid. Je me souviens que dans un quart de seconde, je me suis dit: « Sa mâchoire est 7 fois plus puissante que celle d’un cheval, (70 kg de force d’écrasement pour un âne d’1m 40 (type andalou).il faut que tu fasses quelque chose ! « J’ai enfilé le pouce et l’index de la main droite dans les naseaux de Pedro. J’ai serré tout ce que j’ai pu en pinçant et tordant. C’est fou la force que l’on peut avoir dans ces moments de volonté suprême. Pedro a lâché, j’ai rejoint mes amis, ma main droite sous ma main gauche, ne sachant pas si elle ne tenait que par les manches de la chemise et de la veste en tissu huilé.

A aucun moment, je n’ai ressenti de la haine pour cet animal. C’est la force et la puissance de la NATURE.

SOYONS TRÉS VIGILANTS, évitons le danger inutile pour nous et pour les autres. Dans l’histoire, je remercie mes deux amis qui m’accompagnaient et qui ont été remarquables pour la suite des opérations, aussi bien à mon sujet qu’en celui des ânes.

PEDRO, hélas responsable de rien, sinon victime des règles de la NATURE, a dû être euthanasié le lendemain. Le vétérinaire s’est fait charger en ouvrant l’enclos. Il était muni de sa sarbacane pour l’endormir…Ce n’est pas un assassinat de vengeance, mais une prévention indispensable…Le risque était trop grand, même une fois castré.

Ce récit est signé de Monsieur Etienne PANABIERE, responsable, avec son épouse ( présidente) de l’association ADADA.

 

Tags: , , ,

Dans la boutique Mon Ami Baptiste

Laisser un commentaire

Current ye@r *