SCRIPT PHP STATS

La castration

Cet acte pratiqué dans les règles de l’art par un bon vétérinaire et presque un geste banal. Il n’y a pas de chirurgie sans risques, certes, cependant, statistiquement, les incidents dus à l’ablation des testicules restent minimes. Respecter quelques précautions de bases après l’opération, et tout ira pour le mieux.

A quelle âge peut on castrer un âne?

On entend souvent parler de l’âge de 3 ans, au-delà du quel il y aurait plus de risques. On entend moins souvent évoquer la castration à l’âge de 6 à 8 mois. Pourtant je pense que cette pratique possède beaucoup d’avantages. On oublie souvent que c’est vers 8 mois que certains mâles commencent à montrer des signes d’agressivité dans le simulacre de l’accouplement. A 12 mois un âne est parfaitement capable de se reproduire. Cela induit une manifestation de l’instinct de reproduction relativement précoce, donc la possession précoce du comportement acquis. Comportement acquis dont il ne pourra se défaire et qui va induire, malgré la castration, une attitude de reproducteur dans le comportement. Le but est de castrer avant l’apparition de cet instinct (vers 6 mois, temps que l’ânon est toujours avec sa mère, juste avant le sevrage).

Castration couchée ou debout ?

Je ne veux pas rentrer dans la description technique de l’opération, d’autres articles aborderont le sujet. Je veux simplement vous dire qu’il existe la castration de l’âne debout (pour jeunes animaux et animaux calmes) moins lourde que celle de l’âne couché, l’anesthésie restant une anesthésie locale et non totale (donc moins traumatisante pour un jeune animal qui s’en remettra plus vite). Cicatrisation plus rapide également (moins de risques post opératoires). Vous pouvez également choisir de faire opérer votre animal en clinique vétérinaire (limitation maximale des risques, aseptie maximum). Votre vétérinaire sera là pour vous orienter et vous expliquer.

 

Vous aimerez aussi...