SCRIPT PHP STATS

Rôles et fonctions de la vitamine A pour l’âne

La vitamine A joue un rôle essentiel sur la santé des êtres vivants, notamment sur les mécanismes de la fonction visuelle et sur l’état des tissus épithéliaux. Chez l’âne il est capital de surveiller tout évènement et modification qui interviendraient sur les yeux, la peau, la robe ou les muqueuses membranaires et de reconsidérer les suppléments en vitamine A.

Définition et rôle de la vitamine A :

Le carotène, de son vrai nom bêta-carotène, est une provitamine A, c’est-à-dire qu’il est transformé en vitamine A dans l’intestin. Il joue un rôle essentiel sur la santé des êtres vivants. Il faudra encore de nombreuses recherches pour démontrer le mécanisme de conversion du carotène en vitamine A. Cette conversion peut se produire «in vivo» dans de nombreuses espèces animales, y compris l’âne et le cheval.

La vitamine A intervient dans un grand nombre de processus biologiques essentiels. On associe généralement cette vitamine à la fonction visuelle. Le pigment de la vision, la rhodopsine, contient également de la vitamine A.

La vitamine A intervient aussi dans la formation et la préservation des tissus épithéliaux (les couches superficielles de la peau) et des muqueuses membranaires.

Carence en vitamine A chez l’âne :

Une carence en vitamine A freine la division cellulaire et par là, la croissance et la reproduction. Son influence se marque aussi sur la production des anticorps intervenant dans les mécanismes de résistance aux états maladifs. Elle joue un rôle dans le système immunitaire.

L’âne peut être en carence de Vitamine A et cela affecte chez l’équidé :

Gros plan sur l'oeil d'un âne

l'oeil de l'âne

  • L’acuité visuelle et les dégâts oculaires s’accompagnent souvent d’une production lacrymale excessive, souvent perçue comme un premier signe clinique. La peau et la cornée sèchent et durcissent (hyper kératinisation).
  • La robe de l’âne devient rugueuse et terne
  • La carence en vitamine A affecte la croissance des jeunes
  • Ralentissement des capacités reproductrices des femelles et des étalons qui s’étiolent, voire disparaissent
  • Diminution de la résistance aux maladies

En cas de déficience sévère et persistante en vitamine A, on observe un état de faiblesse généralisé suivi de convulsions, puis de coma et parfois même de la mort de l’animal.

Rôle du b-carotène pour la fécondité des ânesses :

  • Amélioration sensible de la fonction ovarienne.
  • Intensification des périodes de chaleur.
  • Accroissement des vitesses de conception.
  • Réduction de la mortalité embryonnaire.

Conséquences d’un surdosage en Vitamine A pour l’âne :

Lors d’un surdosage en vitamines A on observe :

  • une perte de poids
  • Une décalcification osseuse
  • Hémorragies internes et pétéchies
  • Délabrement général de la peau.
  • Augmentation du rythme cardiaque moyen

Ces divers symptômes se conjuguent à un très faible tonus musculaire et à un état dépressif général.

L’hypervitaminose chronique en A interfère directement sur l’absorption et la biodisponibilité des autres complexes vitaminés liposolubles.

Optimiser la conservation de la vitamine A dans l’aliment des ânes :

La chaleur et l’humidité accélèrent la vitesse des réactions d’oxydation, également catalysées par la présence de traces d’éléments métalliques comme le cuivre. Ce phénomène dégrade la richesse de la vitamine A.

Le pressage et la granulation d’aliments simples ou composés concourent à dégrader le carotène ou la vitamine A, non protégé. Dans la composition des produits commerciaux, on protège la vitamine A par un enrobage de gélatine. Malgré cette précaution, dans des pré mélanges contenant des vitamines, des oligoéléments et du chlorhydrate de choline, on enregistre encore des pertes importantes en vitamine A. Ces pertes peuvent atteindre plus de 50% en vitamine A et ce, sur une période de 2 à 3 semaines.

  • La perte courante observée dans la confection de tels mélanges commerciaux est de 10% par mois. On peut réduire l’importance de ce phénomène en abaissant les teneurs en sels minéraux.
  • Les pertes enregistrées lors du mélange et de la granulation peuvent atteindre 6 à 8%; le stockage est responsable d’une dégradation allant de 4 à 10% par mois selon le type de conditionnement et les paramètres de température et d’humidité.

La présentation liquide vous garantie une conservation et une tenue des vitamines plus importante. De plus il reste évident que la forme liquide est assimilée plus rapidement et plus efficacement par l’organisme.

 Conclusion :

Considérant l’action spécifique de la vitamine A sur les mécanismes intervenant dans la fonction visuelle et sur l’état des tissus épithéliaux, il est capital de surveiller tout événement et modification qui interviendraient sur les yeux, la peau, la robe ou les muqueuses membranaires et de reconsidérer les suppléments en vitamine A.

Une faible résistance aux maladies, une activité reproductrice réduite constituent d’autres signaux d’alarme reflétant une situation de carence en b-carotène ou en vitamine A.

Fortifiant liquide pour l'âne

Fortifiant liquide pour l'âne

Renforcement de l'immunité pour animaux fragiles

Renforcement de l'immunité pour animaux fragiles

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags: , ,

Dans la boutique Mon Ami Baptiste

1 réponse à "Rôles et fonctions de la vitamine A pour l’âne"

Laisser un commentaire

Current ye@r *