SCRIPT PHP STATS

Alimentation, nutrition, diététique chez l’âne

Les définitions :

L’alimentation :

L’alimentation doit permettre à un animal de maintenir son poids et son bon état physiologique. Cela implique la connaissance de la ration alimentaire, qui indique la nature et la quantité des aliments nécessaire pour les besoins de matière et d’énergie de l’organisme pour une durée de 24H .

Concernant l’âne nous somme sur des quantités d’herbe, de ou foin/paille, accessoirement de céréales. Dans des cas extrêmes et justifiés de bouchons de luzerne ou autre aliments concentrés.

La nutrition :

C’est l’acquisition et l’utilisation par les êtres vivants de matériaux prélevés dans le milieu extérieur, et qui assure leur développement et couvrent leurs besoins énergétiques. Fonctions de nutrition, ensemble des fonctions digestives, respiratoires, circulatoires, excrétoires et endocriniennes qui permettent l’apport aux cellules des éléments assurant leur croissance, le maintient de leurs formes, leur fonctionnement (métabolisme) et l’élimination de leurs déchets.

Concernant l’âne la nutrition va apporter, en quantité limité mais suffisante, des minéraux, des vitamines, des oligo-éléments mais aussi des acides aminés…

La diététique :

Qui concerne le régime alimentaire. Partie de la médecine et de l’hygiène qui s’occupe d’adapter le régime alimentaire aux besoins particuliers des êtres malades. La diététique est une question d’hygiène pour les sujets sains et de thérapeutique pour les malades. C’est dans les affections digestives, hépatiques, rénales et dans les maladies de la nutrition que résident ses principales indications.

Concernant l’âne, la diététique va être un savant mélange de l’alimentation et de la nutrition pour atteindre un but précis (par exemple pallier les effets de carences induites par les terroirs…). C’est ici que peuvent intervenir les pratiques naturelles à base de plantes (homéopathie, huiles essentielles…).

Vous aimerez aussi...